Galerie photos

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Soins de suite et de réadaptation

Capacité d’accueil : 27 lits de soins de suite et de réadaptation polyvalents

Les missions : Accueillir pour prendre en soins les personnes susceptibles de bénéficier de :

  • Une éducation thérapeutique
  • Une réeducation
  • Une réadaptation
  • Une prise en charge pour l’immobilisation
  • Une prise en charge pour la dénutrition
  • Une réadaptation sociale
  • Une prise en charge pré et post chimiothérapique
  • Une surveillance et un équilibre de thérapeutiques spécifiques
  • Un accompagnement en soins de fin de vie

Le personnel :

  • 1 médecin Praticien Contractuel
  • 1 médecin Praticien Attaché à temps partiel
  • 1 cadre supérieur de santé
  • 1 cadre de santé
  • 1 secrétaire
  • 8 infirmières
  • 10 aide-soignants
  • 2 ASH et 1 CUI
  • 1 kinésithérapeute

L’hebergement et les locaux :

  • 27 chambres individuelles avec: lit électrique, volet roulant électrique, placard, table adaptable, table de nuit, table, chaise, téléphone, télévision et une salle de bains avec toilettes.
  • un salon de détente
  • une salle à manger
  • une salle de soins
  • un plateau technique de kinésithérapie

Les prestations :

  • Repas en plateau servis en chambre et en salle à manger
  • Régime individualisé sur prescription médicale
  • Possibilité de visite d'un représentant du culte de son choix
  • ...

Les soins de suite ou de réadaptation peuvent être définis à partir d’un ensemble de fonctions remplies au cours de toute prise en charge (Circulaire DH/EO 4 du 31 décembre 1997) :

  • La limitation des handicaps physiques
  • La restauration somatique et psychologique
  • L’éducation du patient et éventuellement de son entourage
  • La poursuite et le suivi des soins et du traitement
  • La préparation de la sortie et de la réinsertion

Le Service de Soins de Suite ou de Réadaptation du Centre Hospitalier de La Souterraine (anciennement dénommé : Moyen Séjour) est spécialisé en Gériatrie et Gérontologie médico-sociale.

La plupart des admissions se font dans le cadre des soins de suite, c’est-à-dire après un séjour dans un Service d’Aigus, dans un but de réhabilitation et de retour, autant que faire se peut, vers le domicile habituel ou son substitut.

Mais il possible de faire aussi des admissions directes. Dans le respect des missions du Service définies ci-dessus, nous admettons des patients venant directement de leur domicile, présentant des problèmes médicaux identifiés (plateau technique restreint) et/ou des problèmes médico-sociaux. Depuis la circulaire DHOS/O 2/DGS/SD 5 D du 18 mars 2002, ces hospitalisations sont reconnues par nos tutelles, pour favoriser la proximité et raccourcir au maximum les hospitalisations des personnes âgées.

La procédure à mettre en œuvre dans ce cas est donc la suivante :

  • Le médecin traitant du patient prend contact avec un médecin du service ou la cadre de santé pour expliquer la situation et vérifier son adéquation avec les ressources du service. Dans les cas complexes, une évaluation gérontologique sera effectuée.
  • En principe, un lit est désormais réservé pour ces hospitalisations, permettant une admission le jour même ou, au plus tard, le lendemain.
  • Il est demandé au médecin traitant de préparer un résumé du dossier médical du patient, afin que l’équipe hospitalière puisse disposer, dès l’admission, de tous les éléments nécessaires à une prise en charge de qualité.

 

Lors de sa sortie du Service, il est remis à chaque patient les documents suivants :

  • La fiche de liaison. Lorsqu’il s’agit d’un transfert dans un autre Service Hospitalier, d’une sortie vers une Maison de Retraite, ou lorsqu’un professionnel de santé doit prendre en charge le patient à domicile (infirmière, SSIAD, auxiliaire de vie, etc …)
  • Les ordonnances signées du médecin. Sauf lorsqu’il s’agit d’un transfert dans un autre Service Hospitalier.
  • La lettre adressée au médecin traitant. Dans tous les cas. En principe, elle est à remettre au patient, mais elle peut aussi être envoyée par la poste, par fax, par e-mail … selon la préférence du médecin qui a pris en charge le patient dans le Service. Un double de cette lettre doit rester dans le dossier. Lorsqu’il y a un changement de médecin traitant (changement de domicile par exemple), les médecins du Service doivent penser à informer complètement le nouveau médecin traitant (photocopie de la lettre d’entrée par exemple). Lorsqu’il s’agit d’un transfert vers un autre Service Hospitalier, la lettre doit toujours accompagner le patient.
  • Le bon de transport. Il est rédigé sur un imprimé A4 vert si le transport est pris en charge par la Caisse d’Assurance Maladie (essentiellement : les transferts). Sinon, c’est un "bon de transport" de l’Etablissement. Veillez alors à ce qu’il soit complètement rempli, en particulier le nom de la compagnie de transport doit y figurer.
  • Les rendez-vous prévus : Médecins spécialistes, Para-Médicaux, Laboratoire, …
  • Les documents liés aux produits sanguins.
  • Lorsque le patient a reçu des produits sanguins labiles avant son admission au CH de La Souterraine : lui remettre les ordonnances qui le concernent et qui ont éventuellement été déposées dans le Service.
  • Lorsque le patient a reçu des produits durant la présente hospitalisation, s’assurer que la procédure prévue a été correctement accomplie. Lui remettre les documents mentionnés.
  • Les diverses cartes appartenant au patient : Sécurité Sociale, Mutuelle, groupe sanguin, vaccinations, pace maker, …
  • Les documents médicaux appartenant au patient, et qu’il avait confié au Service lors de son admission. Ordonnances, radios, examens divers, …
  • La carte d’information de la Coordination Gérontologique.

Lors de sa sortie du Service, il est remis à chaque patient les documents suivants :

  • La fiche de liaison lorsqu’il s’agit d’un transfert dans un autre Service Hospitalier, d’une sortie vers une Maison de Retraite, ou lorsqu’un professionnel de santé doit prendre en charge le patient à domicile (infirmière, SSIAD, auxiliaire de vie, etc …)
  • Les ordonnances signées du médecin sauf lorsqu’il s’agit d’un transfert dans un autre Service Hospitalier.
  • La lettre adressée au médecin traitant, dans tous les cas. En principe, elle est à remettre au patient, mais elle peut aussi être envoyée par la poste, par fax, par e-mail … selon la préférence du médecin qui a pris en charge le patient dans le Service. Un double de cette lettre doit rester dans le dossier.
    Lorsqu’il y a un changement de médecin traitant (changement de domicile par exemple), les médecins du Service doivent penser à informer complètement le nouveau médecin traitant (photocopie de la lettre d’entrée par exemple).
    Lorsqu’il s’agit d’un transfert vers un autre Service Hospitalier, la lettre doit toujours accompagner le patient.
  • Le bon de transport. Il est rédigé sur un imprimé A4 vert si le transport est pris en charge par la Caisse d’Assurance Maladie (essentiellement : les transferts). Sinon, c’est un "bon de transport" de l’Etablissement. Veillez alors à ce qu’il soit complètement rempli, en particulier le nom de la compagnie de transport doit y figurer.
  • Les rendez-vous prévus : Médecins spécialistes, Para-Médicaux, Laboratoire, …
  • Les documents liés aux produits sanguins.
  • Lorsque le patient a reçu des produits sanguins labiles avant son admission au CH de La Souterraine : lui remettre les ordonnances qui le concernent et qui ont éventuellement été déposées dans le Service.
  • Lorsque le patient a reçu des produits durant la présente hospitalisation, s’assurer que la procédure prévue a été correctement accomplie. Lui remettre les documents mentionnés.
  • Les diverses cartes appartenant au patient : Sécurité Sociale, Mutuelle, groupe sanguin, vaccinations, pace maker, …
  • Les documents médicaux appartenant au patient, et qu’il avait confié au Service lors de son admission.
    Ordonnances, radios, examens divers, …
  • La carte d’information de la Coordination Gérontologique.